TOATE REFERATELE - ADAUGA REFERAT

Auteurs Francais - Franceza

       Balzac
                                 ( 1799 – 1850 )

 

“Shakespeare seul a enfanté une humanité aussi large et aussi vivante.”- Emile Zola, 1881

Avec quatre-vingt onze romans et plus de deux mille personnages, dont certains devenus des légendes littéraires, comme le Père Goriot, Rastignac ou César Birotteau, Balzac a construit une œuvre, La Comédie Humaine, qui reconstitue un demi-siècle de notre histoire, de la Restauration à la Monarchie de Juillet, " embrassant toute une société dans son fourmillement humain, la multiplicité de ses lieux et de ses milieux, et l'enchevêtrement de ses détails matériels".

Ce qui impressionne chez Balzac, c'est son énergie et sa puissance de travail. Comme l'écrit Jean d'Ormesson, "  il n'y a pas dans les lettres françaises, d'image plus familière que celle de Balzac, installé en robe de chambre, une cafetière fumante devant lui, au cœur de la nuit, à sa table de travail. " Il arrivait à Balzac d'y passer jusqu'à dix huit heures d'affilée.

Puis il y a chez lui ce talent d'observation : ses descriptions d'une rue de Paris ou d'une ville de province, de vêtements, de mobiliers, ou d'habitats émanent d'un chroniqueur incroyablement attentif à tous les aspects du réel. Ce don d'observation, parfois il en joue : " j'ai été pourvu d'une grande puissance d'observation , écrit-il à Mme Hanska , parce que j'ai été jeté à travers toutes sortes de professions, involontairement …". En effet ses échecs dans l'imprimerie et ses déboires financiers ont lancé à ses trousses une horde d'huissiers intraitables. De ces expériences douloureuses, il fait bon usage pour camper des situations et des personnages plus vrais que nature.

A l'inverse, parfois il se défend d'user de ce talent d'observateur. On connaît sa fameuse réplique : " Comment voulez vous que j'ai le temps d'observer, j'ai à peine celui d'écrire ? " Car Balzac ne se contente pas de décrire la réalité, il y a chez lui l'intuition de l'alchimiste qui cherche au delà des limites de sa propre expérience : " j'enveloppe alors le monde par ma pensée, je le pétris, je le façonne, je le pénètre, je le comprends".

Balzac laissera une œuvre inachevée : La Comédie humaine comprend quarante-six romans à l'état de projet. Epuisé, à bout de forces, l'auteur de Splendeurs et Misères des Courtisanes meurt à cinquante et un ans, après avoir réalisé son rêve : épouser la comtesse Hanska . Selon la légende, lorsqu'il s'éteint, en 1850, son dernier mot fut pour appeler à son secours Bianchon, le médecin qu’il avait créé dans la Comédie humaine : l'œuvre, gigantesque, se confondait avec la réalité .

 

 

 

 

 

 

 

           Charles Baudelaire
                   (1821 - 1867)

"Le dernier des romantiques, le premier des modernes"

Quasiment ignoré par ses contemporains, condamné, usé par la vie, l'alcool et la drogue, Charles Baudelaire a eu une fin de vie sinistre, mourant à quarante-six ans paralysé et en ayant quasiment perdu l'usage de la parole. Il n'a publié de son vivant qu'un seul recueil, les Fleurs du mal . Il est aujourd'hui considéré comme l'un des
plus grands poètes français.

Il fut aussi à l'écoute de son temps, étant l'un des seuls à admirer, ce que tant d'autres n'apercevaient même pas. Jean d'Ormesson dit de lui " Baudelaire n'est pas seulement le poète de la volupté, du vertige et de la mort. Il est aussi un critique d'une merveilleuse intelligence. A une époque où le génie de Wagner est encore méconnu,
il le découvre et le salue… C'est lui encore qui admire et défend tant de peintres à qui l'avenir appartient, de Delacroix et Courbet à Manet et Cézanne".

Virginie Delisle

 

 

 

   François René de Chateaubriand
                            
(1768-1848)
 

"C'était un épicurien qui avait l'imagination catholique."                                        Sainte-Beuve

"Grand artiste et non pas grand homme, immense talent mais plus immense orgueil, dévoré d'ambition, mais n'ayant trouvé à aimer et à admirer dans le monde que sa personne, infatigable au travail, capable de tout, sauf de dévouement réel, d'abnégation et de foi. Jaloux de tout succès, il a toujours été de l'opposition, pour renier tout service reçu ou toute gloire autre que la sienne."  - Henri-Fréderic Amiel,  Fragments d'un journal intime. François-René Chateaubriand est né à Saint-Malo en 1768, tout prêt de cet océan qui l'a tant influencé. Il est issu d'une vieille famille aristocratique désargentée, qui parviendra toutefois à retrouver sa dignité grâce à la réussite commerciale de son père.

Délaissé par ses parents et abandonné aux domestiques, Chateaubriand regarde déjà, face à la mer, songeur et fiévreux, les ouragans, la colère du ciel et les horizons perdus. Adolescent à la fois charmeur et rebelle, "il noue des relations faciles avec les sciences et les arts". Hésitant entre l'Eglise et la marine, il renonce finalement aux deux.

La révolution de 1789 l'incite à voyager en Amérique, d'où il reviendra les yeux émerveillés d'une nature encore vierge (Les chutes du Niagara, le Mississippi ...) et les carnets noircis de notes qu'il utilisera notamment dans Atala, Les Natchez, Voyage en Amérique.

De retour en France, il souhaite se mettre au service de la monarchie menacée. Blessé au siège de Thionville, il se réfugie à Jersey, puis en Angleterre. Bouleversé par la mort de sa mère et de sa sœur, Chateaubriand est touché par la grâce. Il écrit le Génie du Christianisme. Sa vie sera alors consacré à la littérature et à la politique.

En 1800, il revient en France, prêt à conquérir Paris : "j'abordais la France avec le siècle". Chateaubriand parvient à s'immiscer dans l'entourage de Bonaparte qui a de l'estime pour lui. Il est nommé secrétaire d'ambassade à Rome. Mais suite à l'assassinat du duc d'Enghien, Chateaubriand prend ses distances avec celui qui est devenu Napoléon 1er. Il reprend une "vie privée" et se remet à l'écriture. Il entreprend alors son second grand voyage, le voyage d'Orient. De toutes les lumières et de tous les souvenirs qu'il ramène de Grèce, de Turquie, d'Egypte, d'Afrique du Nord et d'Espagne, il fera plus tard l'Itinéraire de Paris à Jérusalem, les Martyrs, et Le Dernier Abencérage.

De retour à Paris, Il achète une maison, la Vallée aux loups, aux environs de Paris; résidence qui lui permet d'échapper au courroux de l'empereur. Il décide de commencer, ce qui sera la grande œuvre de sa vie, Les mémoires d'Outre Tombe. Il se consacrera pendant plus de trente ans à la rédaction de ce chef d'œuvre qui ne sera publié qu'après sa mort.

Jean d'Ormesson, dans sa passionnante Histoire de la littérature française dépeint ainsi l'auteur du Génie du Christianisme et des mémoires d'Outre Tombe : "Chateaubriand est à cheval sur deux siècles, et en vérité sur deux mondes : le dix-huitième et le dix-neuvième, le libertinage et la passion, l'âge des lumières et le romantisme. Il a vingt-cinq ans quand éclate la terreur . Stendhal a dix ans et Lamartine trois ans. Vigny n'est pas encore né . Hugo non plus, bien sûr. La révolution romantique sera entreprise par un conservateur d'Ancien régime, fidèle à la monarchie légitime et à la religion catholique, attaché à la tradition. Ce n'est pas le seul paradoxe d'un écrivain dominé par la contradiction. Il fera profession de mépriser les honneurs et il les recherchera, et les obtiendra toute sa vie. Il sera à la fois le défenseur véhément de la liberté de la presse et un ultra convaincu. Il sera un chrétien authentique, un catholique soumis, et l'adultère et les femmes tiendront dans son existence une place considérable."

Lucile, sa sœur tant aimée, Charlotte Ives, Céleste Buisson de la Vigne, son épouse, Pauline de Beaumont, Delphine de Custine, Natalie de Noailles, Cordélia de Castellane, Juliette Récamier : les femmes qui ont compté dans la vie de Chateaubriand ne tiendraient pas toutes sur le carnet de Don Giovanni, tant elles sont nombreuses.

Et c'est une des grandes femmes du dix-neuvième siècle, Juliette Récamier qui recueillera son dernier souffle, à Paris, le 4 juillet 1848. " Elle coupera une mèche sur son front et déposera sur son cœur qui aura cessé de battre, un bouquet de verveine".

 


Pentru a vedea tot referatul

CLICK AICI

descarcat de 30 ori

nota totala 1

autor: dan


Inscriere in newsletter

Referate liceu (1282)

Ultimele cautari

Cele mai downloadate

 

acasa -
Viata de Student Referate Filme Porno Sex Shop Moda si Fashion Fashion Sales